Préparation Concours surveillant pénitentiaire

Présentation de la préparation au concours de surveillant pénitentiaire.

Le surveillant pénitentiaire assure la sécurité, fait office de médiateur et aide à la réinsertion des détenus. Il dépend du ministère de la Justice et est donc fonctionnaire. Pour devenir surveillant pénitentiaire, il est nécessaire de passer un concours national organisé par le Ministère de la Justice. L’objectif de la formation est de vous aider dans vos révisions et vous préparer aux épreuves afin de vous présenter le jour des examens avec plus de sérénité.

Quelles compétences faut-il pour devenir surveillant pénitentiaire ?

Le surveillant pénitentiaire est un acteur essentiel de la détention. Il accompagne et surveille les détenus au quotidien, en collaboration avec le reste du personnel du centre pénitentiaire. Son rôle est de : maintenir le calme, accompagner les détenus lors des déplacements ou encore vérifier aux bons respects des règles. Mais pas seulement, en tant qu’interlocuteur direct avec le détenu le surveillant pénitentiaire doit également entretenir le dialogue avec lui, favoriser le vivre-ensemble et l’orienter dans les gestions de ses requêtes. Ainsi, il est nécessaire pour le surveillant pénitentiaire de posséder :

  • le sens de l’écoute
  • la rigueur et l’impartialité
  • de conserver une certaine stabilité émotionnelle
  • de savoir travailler de jour comme de nuit

Comment devenir surveillant pénitentiaire ?

Une fois admis au concours d’entrée de surveillant pénitentiaire, le candidat pourra intégrer l’École Nationale d’Administration Pénitentiaire (ENAP) situé à Agen et suivre une formation de 6 mois rémunérée. Au cours de la formation, l’élève alternera entre cours théorique (droit pénitentiaire, connaissance des populations prises en charges, gestion du stress, technique d’intervention, etc.) et stage pratique dans des établissements pénitentiaires.

À qui s’adresse la préparation au concours de surveillant pénitentiaire ?

Certaines conditions doivent être remplies pour passer le concours de surveillant pénitentiaire :

  • Être diplômé du brevet national des collèges, d’un CAP, d’un BEP ou d’un diplôme de niveau 3 équivalent.
  • Avoir la nationalité française
  • Avoir entre 18 et 45 ans le 1er janvier de l’année du concours
  • Jouir des droits civiques
  • Ne pas avoir de mention au casier judiciaire n°2 incompatible avec l’exercice des fonctions de surveillant pénitentiaire.
  • Remplir les conditions d’aptitudes physiques exigées pour l’exercice des fonctions

Quand passer le concours de surveillant pénitentiaire ?

En fonction des années, 1 à 2 concours sont organisés par le Ministère de la Justice. Une première session qui se déroule entre janvier et avril. Une deuxième session entre septembre et novembre.

Quelles sont les épreuves d’admissibilités et d’admission au concours de surveillant pénitentiaire ?

Pour être admis à l’ENAP, le candidat devra tout d’abord passer des épreuves écrites d’admissibilités d’une durée de 3heures. L’examen est divisé en trois exercices. Tout d’abord, une série de questions de logique qui font appel aux qualités d’analyse, d’observation, de déduction et de bon sens et, une série de questions à choix multiples. Les questions sont articulées autour de quatre grand thème :

  • Évolution historique de la France et de l’Europe depuis le début du 20ème siècle
  • Institutions et principes de la Vème République
  • Géographie physique, humaine et économique de la France et de l’Europe
  • Actualité récente (relations internationales, vie politique, mouvement culturels, sport, vie quotidienne, etc.)

Pour finir, le candidat devra rédiger un compte-rendu d’incident comme exercice auquel les surveillants pénitentiaires peuvent être confrontés au cours de leur carrière. Il s’agit d’un document administratif rapporté à la hiérarchie à la suite d’un événement qui viole les règles de la vie en détention. Le candidat devra le réaliser à partir d’un document fourni pendant l’examen sur un sujet précis.

Si le candidat est admis aux épreuves écrites, il devra alors passer trois épreuves d’admission :

  • Des tests psychotechniques et entretien avec un psychologue
  • Des épreuves sportives (courses et lancer de poids)
  • Un entretien avec le jury dont le candidat devra choisir dès l’inscription entre :
    • Un entretien de personnalité portant sur l’aptitude du candidat à exercer les fonctions de surveillant pénitentiaire et ses motivations
    • Une présentation des acquis de l’expérience, à condition de disposer d’une expérience professionnelle minimale de 3 ans dans un domaine similaire

La préparation au concours de surveillant pénitentiaire propose plusieurs formules :

  • Une prépa annuelle à distance
  • Une prépa annuelle en présentielle
  • Des stages intensifs pendant les vacances scolaires pouvant être cumulés avec la prépa annuelle

Programme de la préparation de surveillant pénitentiaire.

L’objectif de la formation est de préparer au mieux le candidat à réussir le concours de surveillant pénitentiaire. Ainsi, le programme est articulé autour des épreuves que celui-ci devra passer lors du concours :

  • Culture générale
  • Maths et logique
  • Entraînement physique  
  • Méthodologie du compte-rendu
  • Préparation à l’entretien avec le jury
  • Concours blanc (pour s’entraîner avant le jour du concours)

Annales concours surveillant pénitentiaire 

Les anciens de l'Institut témoignent

Ils contribuent à la belle réussite de l'Institut

Préparation au concours surveillant pénitentiaire Paris, Toulouse, Lyon, Bordeaux, Marseille

Haut de page